À 18 ans, Stéphanie est déjà une sacrée salope. En plein hiver, elle n’hésite pas à montrer ses seins et à sucer une bite dans la nature. C’est dans la cuisine familiale, devant sa mère, qu’elle baise par terre, à même le carrelage.


Voir la vidéo intégrale (47 min)

Stéphanie qui habite près de La Rochelle a invité l’équipe de Jacquie et Michel à venir la filmer dans son univers familier. La première scène se déroule en plein air, près d’un plan d’eau. C’est l’hiver, les arbres sont dénudés, il souffle un vent froid. Mais cela ne décourage pas Stéphanie qui enlève le haut et découvre ses seins bien fermes. À genoux dans l’herbe, elle suce la queue raide du hardeur de service. On voit qu’elle a de la technique car, malgré le froid glacial, le mec bande à tout rompre tout en caressant les jolis seins de sa suceuse. Cependant, pour baiser en plein hiver, c’est quand même plus confortable à l’intérieur. Toute l’équipe se retrouve donc dans la cuisine de la maison familiale. La mère de Stéphanie est aussi présente, plutôt ravie de cette visite inattendue. Sans perdre de temps, Stéphanie reprend sa pipe interrompue. Maintenant qu’il fait chaud, elle peut se mettre à poil. L’occasion de constater que la blonde Rochelaise est bien dodue et dotée d’une belle petite chatte rasée. Qu’elle soit baisée en levrette devant la gazinière ou à la paresseuse au pied du frigo, Stéphanie a le plaisir musical. Elle donne de la voix, elle y va de ses vocalises à chaque coup de bite, de ses petits gloussements de salope à chaque coup de reins. À peine majeure, Stéphanie maîtrise déjà l’essentiel de la mécanique amoureuse, n’hésite pas à varier les positions, n’oublie pas de se branler le clitoris tout en se faisant tringler et offre volontiers le trou de son cul au bandeur qui lui en fait poliment la demande… Telle mère, telle fille ! La relève est assurée.