À Nîmes, la brune Tina est prise en main par des hommes en noir qui vont lui faire subir tous les outrages. Mais Tina sait encaisser et surtout trouver du plaisir dans la souffrance. Une belle leçon de sado-masochisme !


Voir la vidéo intégrale (47 min)

Habillée tout en noir comme ses bourreaux, Tina se retrouve enfermée dans une pièce sinistre, meublée d’engins de torture, où elle doit passer la dure épreuve des humiliations. Abondamment tatouée, Tina est une jeune femme aux cheveux mi-longs, au look de sauvageonne. On lui a entravé les poignets avec des menottes, passé un collier autour du cou, posé une sorte de muselière avec une boule qui lui bloque les mâchoires. À genoux, Tina endure les vexations de ses tortionnaires. Les claques et les coups de fouet pleuvent sur ses fesses, on lui jette un verre d’eau au visage, le tout accompagné d’insultes et de mots orduriers. Mais Tina est docile et courageuse, d’autres craqueraient, pas elle. Au bord des larmes, elle se plie à toutes les volontés de ses geôliers : elle suce les godes comme les bites, se cambre pour montrer son cul, ouvre les cuisses quand on le lui ordonne, se laisse traiter et traîner en laisse comme une chienne. C’est surtout son cul qui semble intéresser ses bourreaux. Ils s’acharnent sur ses fesses, malmènent son anus, lui crachent à la raie, y frottent leurs queues raides dont ils pointent la tête du gland au bord du rectum. Non seulement Tina encaisse les coups, mais dès qu’on lui libère les poignets, c’est elle qui s’accroupit au-dessus d’un mec en érection et se plante elle-même la bite dans le cul et prend son pied. Les mecs se croient les maîtres du jeu alors qu’en réalité, c’est Tina qui, faussement dominée, est la reine de la partie…





Vidéo porno amateur

Amatrice, Porno extrême, Sodomie

Modèle

,