Les plans à quatre ne sont pas du genre à effrayer cette salope mature, même si elle doit être la seule salope du gang bang. Lunettes sur le nez, elle rince ces trois queues d’une main de maîtresse, digne des plus grandes salopes du l’amateurisme français.


Voir la vidéo intégrale (27 min)

Ce n’est pas parce que cette perverse mature à un attrait pour les gang bang bien hardcore qu’elle se refuse à soigner l’emballage ! Très distinguée, coupe de cheveux impeccable, lunettes très bien choisies et dessous en satin du meilleur goût : cette salope s’est faite aussi belle que possible pour essorer ses trois grosses queues. D’ailleurs, elle n’en démordra pas, et conservera ses bas résilles et son porte jarretelle jusqu’aux éjaculations faciales finales. Les trois salopards qui s’agitent autour de la belle avec la queue à la main affichent une terrible impatience. Tendus comme des dingues, dans l’attente du départ du gang bang pour se jeter sur les trous humides de la salope, ils ne tiennent pas ne place. Enfin, le top départ. L’un approche son gland de sa bouche à pipe et lui polit la gorge et le palais à coup de queue. Son pote, lui, est plutôt spontanément attiré par la belle moule extrêmement bien conservée de cette grosse chienne. Bien humide, raisonnablement poilue, sa chatte reçoit sa queue sans préliminaire. La simple idée de se faire ramoner par trois gonzes s’est avérée suffisante pour lui tremper la moule à cette nympho ! Enfilée de toute part, secouée par chaque orifice, la cochonne n’aura droit à sa première minute de repos qu’une fois son beau visage de salope couvert de sperme. Ses lunettes, en plus de lui offrir une vision nette de la grosse sauterie dont elle est le centre chaud, lui protégeront efficacement la rétine du flot de sperme acide balancé grassement par ces trois mâles !