Carole est une femme mariée qui travaille dans l’industrie pharmaceutique. Pour faire plaisir à son mari, elle a nous a contactés pour se faire sodomiser par un noir à l’hôtel. Son mari pourra se branler en regardant la vidéo de sa femme!


Voir la vidéo intégrale (56 min)

Rendez-vous à Boulogne avec la jolie Carole de 31 ans. Carole est une femme bien sous tous rapports : mariée, elle travaille comme commerciale pour une marque de dentifrice. La routine s’étant installée dans son couple, son mari lui a demandée de contacter l’équipe de Jacquie et Michel pour un plan très chaud. Monsieur veut que sa femme se fasse baiser par le cul à l’hôtel par un black et qu’on lui envoie ensuite la vidéo de sa femme souillée par un négro! Nous, on aime faire plaisir et on a donné rendez-vous à la jolie blonde près de son hôtel à Boulogne Billancourt. On la récupère dans la rue et on la sent directement stressée mais excitée. Elle n’a pas été sodomisée depuis ses 20 ans et elle a peur des gros sexes africains ou de passer pour une pute en baisant avec un nègre. On retrouve Carole à l’hôtel où on essaie de la détendre. Elle est toute tendue mais elle nous montre ses seins de bourgeoise. Quelle ironie que cette cadre commerciale se fasse péter le fion par un black! Son mari a tout de même des bonnes idées et on sent bien qu’elle est pétrifiée et pas à l’aise surtout que son époux nous a expressément demandés de la sodomiser en vidéo. Ce qu’on avait pas prévu, c’était que la bourgeoise se lâcherait complètement! Un fan de Jacquie et Michel qui nous accompagne en profite bien en se faisant pomper pendant que notre black du jour lui tripote les miches. Avec son petit collier de perles, on imagine bien cette salope bourgeoise se la raconter à un colloque ou salon professionnel mais pour nous, elle est juste un garage à bites à souiller. La bonne grosse chienne blonde suce les deux queues avant de chevaucher notre baiseur noir. C’est son mari qui a du être content en découvrant la vidéo : sa femme est bien plus salope qu’il ne le pensait. La preuve est qu’il a bien fallu deux bites pour la calmer et que le cameraman a du aussi donner de sa personne. On espère recroiser cette bonne chienne lors d’un autre 5 à 7 à l’hôtel!