La jeunette ne fait pas dans la dentelle. A poil au bois de Boulogne, entourée de trois lascars de cité qui lui agitent la bite autour des trous, la chienne se fait tringler comme une pute. Rien de tel qu’un bon gros gang bang sous les peupliers pour commencer la journée du bon pied !


Voir la vidéo intégrale (35 min)

Émilie n’y peut rien. Si elle fantasme depuis aussi longtemps à l’idée de se faire tamponner par trois mecs simultanément dans le bois de Boulogne, en mode grosse pute à deux euros de l’heure, ce n’est pas de sa faute. Quand un rêve de baise perverse vous hante le ciboulot depuis longtemps, la meilleure des choses à faire est évidemment de passer à l’action, et de réaliser une bonne fois pour toute l’objet de son obsession. Trois jeunes hommes pervers sont contactés. On les a choisi de préférence frustrés de la queue, pour être sûr qu’ils s’attaquent à la moule juteuse avec suffisamment d’ardeur, et lui faire vraiment ressentir ce que peut ressentir une pute perforée de par en part par des frustrés de la bite..
Il faut voir comment ces trois lascars se jettent sur le gros cul d’Emilie ! Un peu de vaseline sur la fente pour pouvoir se passer de préliminaires, hors sujets quand il s’agit de niquer une pute, et voilà la coquine, sourire au lèvres, ravie par les deux extrémités, une bite dans la gorge et une autre au fond de la moule.
Pas besoin de lui demander si ce plan à quatre à jouer le vide couille bas de gamme pour trois mecs lui a plu : ses yeux mi clos, ses joues rougies, sa chatte baveuse et son visage rieur en disent suffisamment sur le plaisir que la belle salope est en train de prendre.
Pantalon sur les chevilles, la chiennasse posée contre un arbre une patte en l’air pour libérer l’accès à sa moule, les trois jeunots pervers lui péteront quelques coups de bite à tour de rôle, histoire que chacun des quatre participants à la sauterie puisse troncher la garce et lui jouir copieusement sur la face.